La vitamine B : un allié du métabolisme des cellules

30/10/2018

Vitamine B1, vitamine B2 ou riboflavine, vitamine B9 ou acide folique, vitamine B6, vitamine B12… Derrière tous ces termes se cache la vitamine B. Comme les autres vitamines (A, C, D, E, K) la vitamine B est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme, en particulier à celui de nos cellules. De son rôle précis aux problèmes de santé en cas de carence, Newpharma vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la vitamine B.

Quels sont les bienfaits de la vitamine B ?

La vitamine B est en réalité un groupe de 8 vitamines qui agissent surtout au niveau des cellules de notre corps. Elle est aussi importante que les autres vitamines et que les macronutriments, même si elle ne constitue pas un réservoir énergétique comme les lipides et les glucides. Alors, à quoi sert-elle exactement ?

La vitamine B participe à plusieurs processus dits biochimiques, notamment :

  • Le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines 

  • La production d’énergie 

  • La synthèse des hormones et des neurotransmetteurs 

  • La division des cellules 

  • Le fonctionnement du système immunitaire et du système nerveux 

  • La fabrication des globules rouges 

  • Le transport de l’oxygène dans les vaisseaux sanguins 

  • La cicatrisation des blessures 

  • La synthèse d’ADN et ARN 

  • La régulation du taux de glucose dans le sang (glycémie).

BON A SAVOIR : la vitamine B est hydrosoluble, comme la vitamine C. Elle se dissout donc dans l’eau.

Où puis-je trouver de la vitamine B ?

Certains aliments comme les noix, les graines et les levures (de bière et alimentaires) sont particulièrement riches en vitamine B. De nombreux autres aliments en contiennent : légumes verts (vitamine B9), viandes, poissons et fruits de mer (vitamine B12), riz, amandes, légumes secs, abats

Il existe par ailleurs des compléments alimentaires indiqués aux personnes qui présentent un manque de vitamine B.

Quelles sont les conséquences d’une carence en vitamine B ?

Les carences en vitamine B sont plutôt rares dans les pays industrialisés comme la Belgique, où les apports journaliers sont normalement couverts avec une alimentation variée. En cas de manque, plusieurs symptômes peuvent se manifester. Ils varient surtout en fonction du type de vitamine B présente en trop faible quantité dans l’organisme. Ils incluent :

  • Les troubles digestifs comme les diarrhées, les nausées, les ballonnements, les constipations et les douleurs abdominales ;

  • La perte de poids

  • La fatigue et la somnolence

  • Les maux de tête et les vertiges 

  • Les troubles de l’humeur et du sommeil (insomnies) 

  • Les crampes et les douleurs musculaires 

  • Les fourmillements et les engourdissements 

  • Les lésions cutanées comme des lèvres gercées ou des inflammations de la peau ou des muqueuses

  • La dépression

  • La sensibilité accrue à la lumière (photosensibilité) 

  • La chute des cheveux (alopécie) 

  • Les problèmes oculaires 

  • Les troubles cardiaques

Quels sont les apports recommandés ? minimums et les précautions à prendre ?

L’apport nutritionnel en vitamine B recommandé varie selon le sexe et le type de vitamine :

  • B1 : 1,2mg/jour (hommes) et 1,1mg/jour (femmes) 

  • B2 : 1,3mg/jour (hommes) et 1,1mg/jour (femmes) 

  • B3 : 16 équivalents de niacine (hommes) et 14 équivalents de niacine (femmes) 

  • B5 : 5 mg/jour (hommes et femmes) 

  • B6 : 1,3mg/jour (hommes et femmes) puis entre 1,5 et 1,7 après 50 ans 

  • B8 : 30µg/jour (hommes et femmes) 

  • B9 : 400 équivalents de folate alimentaire (hommes et femmes) 

  • B12 : 2,4µg/jour (hommes et femmes)

Précautions

La vitamine B3 est parfois contre-indiquée en cas de problème de foie et d’ulcère à l’estomac. Le risque de surdosage existe surtout si vous prenez des suppléments alimentaires. Si vous ne respectez pas les doses recommandées, vous pouvez être victime de bouffées congestives c’est-à-dire de vasodilatation (dilatation des vaisseaux sanguins) intense au niveau du visage et du cou, d’hyperglycémie et de résistance à l’insuline (surtout pour les personnes diabétiques). La vitamine B3 peut aussi interagir avec de nombreux médicaments notamment contre l’épilepsie, l’excès de cholestérol, l’hypertension, le diabète de type 2 et les médicaments coagulants.

Produits recommandés