> > > Détecter le cholestérol

Détecter le cholestérol

02/04/2019

Tous les hommes et toutes les femmes produisent naturellement du cholestérol. Reste que là aussi, l’excès nuit en tout. Comment savoir si l’on a un taux équilibré et distinguer le bon du mauvais cholestérol ? Comment les différencier et à quoi servent-ils ? Autant de questions légitimes qui se posent au sujet du cholestérol quand on prête attention à sa santé.

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Constituant indispensable de l’organisme, le cholestérol est produit en faible partie par l’alimentation (cholestérol exogène) et en majorité par le foie (cholestérol endogène). Le foie fabrique le cholestérol à partir d’Acetyl-CoA.

Le cholestérol est transporté dans le sang par des lipoprotéines : les LDL ( lipoprotéines de faible densité = Low Density Lipoprotein ) et les HDL ( lipoprotéines de haute densité = High Density Lipoprotein ).

LDL + HDL = cholestérol total

Les LDL déposent le cholestérol sur la paroi des vaisseaux sanguins. Il se forme alors des petites plaques de graisse = athéromes. Donc, le LDL = mauvais cholestérol

Les HDL transportent le cholestérol des organes qui en ont de trop vers le foie où le cholestérol excédentaire est éliminé. De cette manière, on évite l’accumulation de cholestérol dans les vaisseaux sanguins. Les HDL évitent les athéromes. C’est pour cette raison que le HDL est le bon cholestérol.

Quel est le rôle du cholestérol ?

Le cholestérol est nécessaire au développement de l’organisme. Ses fonctions sont multiples :

  • Il entre dans la formation de certaines cellules du fœtus
  • Il permet la formation des synapses du cerveau
  • Il permet la production des hormones sexuelles et des hormones surrénaliennes
  • Il est le précurseur de la vitamine D
  • Il entre dans la constitution des acides bilaires.
  • Il est un constituant des phospholipides qui composent les membranes cellulaires. 90% du cholestérol contenu dans notre corps sert à la fabrication des membranes cellulaires.

Comment détecter le mauvais cholestérol ?

Un bilan sanguin détermine la présence de cholestérol et sa nature. Une étude menée par l’EAS (société européenne d’athérosclérose) auprès de 11.000 personnes de nationalités européennes différentes a montré que seulement 30% d’entre elles différenciaient le bon du mauvais cholestérol.

Le mauvais cholestérol devient néfaste pour l’organisme car il est véhiculé par des LDL. Trop riches en lipides, elles déposent le cholestérol sur les artères qui finit par les obstruer, entrainant des maladies cardiovasculaires ou des AVC (accident vasculaire cérébral).
Lors d’un bilan lipidique, on vérifie également le taux des triglycérides. La surcharge pondérale, un excès de sucre et l’alcool accroissent le taux de triglycérides dans le sang. Certaines maladies et la prise de médicaments affectent également ce taux. Quand une anomalie est détectée lors de ces analyses, on parle d’ :

  • Hypercholestérolémie lorsque le taux de “mauvais cholesterol” est trop élevé
  • Hypertriglycéridémie quand le taux de triglycérides est trop important
  • Hyperlipidémie mixte lorsque ces deux taux sont supérieurs à la moyenne admise.

Quelles sont les origines du mauvais cholestérol ?

Les quatre causes majeures d’un taux de LDL (mauvais cholestérol) trop élevé dans l’organisme sont :

  • Une alimentation trop riche en graisses saturées végétales ou d’origine animale (viandes, produits laitiers, œufs, huile de palme)
  • Des pathologies comme le diabète, un dérèglement thyroïdien, des maladies rénales ou hépatiques
  • Les effets secondaires de médicaments à base de cortisone ou la pilule contraceptive
  • Une prédisposition génétique diminuant les capacités de l’organisme à éliminer le cholestérol (hypercholestérolémie polygénique).

Un suivi régulier de son taux lors d’analyses de routine permettra de détecter et connaître votre taux de cholestérol. Votre médecin saura l’interpréter en fonction de votre âge, bilan de santé et carnet de santé. Il vous préconisera un régime adapté pour réguler un taux trop élevé. Mais n’oubliez jamais que manger sain et avoir une activité physique régulière sont les clefs d’une meilleure santé.

Produits recommandés