1.600.000 clients satisfaits
Accueil > Actus & Conseils > Solaire > Crème solaire : un IP50+ offre-t-il un écran total ?

Crème solaire : un IP50+ offre-t-il un écran total ?

17/04/2018

Une protection solaire totale ne s'atteint jamais. C'est d'ailleurs pourquoi il est désormais interdit aux fabricants de cosmétiques d'indiquer la mention "écran total" sur l'emballage de leurs produits solaires. Il est également inutile d'espérer n'appliquer qu'une seule fois par jour un lait solaire 50 ou plus. Pour être efficaces, les crèmes solaires fonctionnent autrement. On vous explique comment.

La crème solaire d'indice élevé est-elle la plus efficace ?

Une crème solaire 50 ne protège pas mieux du soleil qu'une autre d'un indice de protection (IP) moins élevé. En revanche, elle protégera des rayons du soleil les peaux claires alors qu'une crème avec un IP faible ne le fera pas. Tout dépend des caractéristiques physiques de votre peau. L'essentiel est de choisir une crème anti-UV adaptée à votre carnation et de renouveler son application régulièrement.

Une exception est tout de même à noter. Rappelons qu'aucune distinction de couleur de peau ne doit être faite pour les enfants dont la peau est particulièrement fragile. Une crème solaire bébé et enfant doit comporter un IP minimum de 50.

Existe-t-il un lien entre indice et durée de protection solaire ?

De la même façon qu'il n'existe aucune crème capable de protéger votre peau avec une seule application quotidienne, aucun lien ne doit être fait entre le niveau d'IP choisi et la durée de la protection. Même avec un indice de protection élevé, votre peau ne peut être protégée pendant plusieurs heures. Que votre spray solaire affiche un IP faible ou élevé, vous devez remettre de la crème au-moins toutes les heures si vous voulez conserver ses effets. 

La notion même d'écran total n'existe pas, ni avec une crème solaire visage 50, ni avec une huile bronzante pour le corps. Ne cherchez pas non plus une solution qui filtrerait 100% des rayons UV du soleil. Dans ses recommandations au public, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) est d'ailleurs formelle : "Ne réduisez pas la quantité et la fréquence d'application de votre produit de protection solaire sous prétexte d'avoir utilisé un IP très élevé".

Produits recommandés