> > AdvilMed Enfants Et Nourrissons 20mg/1ml Ibuprofène Suspension Buvable Flacon 200ml

AdvilMed Enfants Et Nourrissons 20mg/1ml Ibuprofène Suspension Buvable Flacon 200ml

AdvilMed Enfants Et Nourrissons 20mg/1ml Ibuprofène Suspension Buvable Flacon 200ml
3,50 
Quantité En stock !
Ajouter au panier
Commandé avant 12h,
chez vous en 48-72h
(ou en 48h en point relais)
Description

AdvilMed Enfants Et Nourrissons 20mg/1ml Ibuprofène Suspension Buvable Flacon 200ml

Propriétés :
Ce médicament contient de l'ibuprofène. Il est indiqué, chez le nourrisson et l'enfant de 3 mois à 12 ans (soit environ 30 kg), dans le traitement de la fièvre et/ ou des douleurs telles que maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures.

Indications :
Usage oral
Nourrissons et enfants de 3 mois à 12 ans
En cas de fièvre et/ ou des douleurs telles que maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures

Contre-indications :
Pendant l’allaitement
Si vous avez une maladie grave du foie.
Si vous avez une maladie grave du cœur.
Si vous avez une maladie grave des reins.
Si vous avez un lupus érythémateux disséminé.
Au-delà de 5 mois de grossesse révolus (24 semaines d'aménorrhée)
Si vous avez des antécédents d’ulcère gastro-intestinal ou d’hémorragie gastro-intestinale.
Si vous avez un ulcère ou saignement de l'estomac ou de l'intestin en évolution ou récidivant.
Si vous avez une hémorragie gastro-intestinale, hémorragie cérébrale ou autre hémorragie en cours.
Si vous êtes allergique à l’ibuprofène ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament.
Si vous avez des antécédents d'allergie ou d'asthme déclenchés par la prise de ce médicament ou d'un médicament apparenté, notamment autres anti-inflammatoires non stéroïdiens, acide acétylsalicylique (aspirine).
Si vous avez des antécédents de saignements gastro-intestinaux ou d'ulcères liés à des traitements antérieurs par AINS.
Chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase/ isomaltase (maladies héréditaires rares).

Ingrédients :
Solution de saccharose, glycérol, sorbitol à 70 pour cent (cristallisable), polysorbate 80, benzoate de sodium, acide citrique anhydre, édétate de sodium, gomme xanthane, arôme fraise (contient de la vanilline), arôme artificiel, acésulfame de potassium, rouge de cochenille A, eau purifiée

Ingrédients actifs :
Ibuprofène (20 mg)

Conseils d’utilisation :
Bien agiter le flacon avant l'emploi.
Faire boire de l'eau après absorption de la solution.
Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre.
Elles doivent être espacées d'au moins 6 heures.

La posologie usuelle est de 20 à 30 mg/kg/jour en 3 à 4 prises sans dépasser 30 mg/kg/jour.
Le médicament s'administre au moyen de la seringue pour administration orale (graduée en kg) qui délivre une dose de 7,5 mg/kg par prise.
La dose à administrer pour 1 prise est obtenue en aspirant la suspension en tirant le piston de la seringue pour administration orale jusqu'à la graduation correspondant au poids de l'enfant.

Pour chaque prise :
- jusqu'à 25 kg : remplir la seringue jusqu'à la graduation indiquant le poids de l'enfant ;
- entre 25 kg et 30 kg : remplir une première fois la seringue jusqu'à la graduation 25 kg puis une deuxième fois jusqu'à atteindre un total égal au poids de l'enfant (exemple pour un enfant de 30 kg : remplir une première fois la seringue jusqu'à la graduation 25 kg puis une deuxième fois jusqu'à la graduation 5 kg) ;
- au-delà de 30 kg : il existe des formes pharmaceutiques plus adaptées.

Durée du traitement :
Chez l’enfant âgé de 3 mois à 6 mois, si ce médicament est nécessaire plus de 24 heures, ou si les symptômes s’aggravent, il est conseillé de consulter votre médecin.
Chez l’enfant âgé de plus de 6 mois et chez l’adolescent, si ce médicament est nécessaire plus de 3 jours, ou si les symptômes s’aggravent, il est conseillé de consulter votre médecin.

Conseil d’éducation sanitaire :
En cas de fièvre :
La température normale du corps est variable d'un individu à l'autre et comprise entre 36,5°C et 37,5°C. Une élévation de plus de 0,8°C est considérée comme une fièvre.

Chez le nourrisson (moins de 2 ans) :
La fièvre peut être dangereuse :
- elle entraîne un risque de convulsion si elle monte trop et surtout trop vite ;
- elle entraîne un risque de déshydratation.

Ce qu'il faut faire :
- déshabiller l'enfant (un enfant nu dans une pièce à 20°C ne risque rien) ;
- lui présenter souvent à boire (certains enfants boivent très peu mais très souvent) ;
- éventuellement, baignez-le dans une eau dont la température est inférieure de 2°C à celle de l'enfant ;
- lui faire prendre un médicament contre la fièvre, après s'être assuré que le médicament est adapté au poids du nourrisson, en respectant les doses indiquées.

Ce qu'il ne faut pas faire :
- couvrir l'enfant, ce qui augmente le risque de convulsion et de déshydratation ;
- le mettre « à la diète ».

Consultez un médecin :
Dans les heures qui suivent, si la température est élevée à plus de 38,5°C et si elle est accompagnée d'autres anomalies : comportement inhabituel (cris, pleurs, somnolence), vomissement, diarrhée.

Chez l'enfant de plus de 2 ans :
Si les troubles qu'elle entraîne sont trop gênants, vous pouvez donner un médicament contre la fièvre, après s'être assuré que le médicament est adapté au poids de l'enfant, en respectant les doses indiquées.

Néanmoins :
- si d'autres signes apparaissent (comme une éruption cutanée), ou si la température persiste plus de 3 jours ou si elle s'aggrave, consultez un médecin ;
- si les maux de tête deviennent violents, en cas de vomissements, consultez immédiatement un médecin.

En cas de douleur :
Consultez un médecin :
- En l'absence d'amélioration au bout de 5 jours de traitement ;
- Si les douleurs reviennent régulièrement ;
- Si elles s'accompagnent de fièvre ;
- Si elles réveillent votre enfant la nuit.

Précautions d’emploi :
À conserver à une température ne dépassant pas 25°C.
Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.
Ne pas dépasser les doses recommandées ni la durée de traitement.
Après ouverture du flacon, ne pas conserver le flacon plus de 6 mois.
Ne donnez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié de donner.
Ce médicament contient un agent colorant azoïque (E124) et peut provoquer des réactions allergiques.
Ce médicament contient du glycérol et peut provoquer des maux de tête et des troubles digestifs (diarrhée).
Vous devez vous adresser à votre médecin si vous ne ressentez aucune amélioration ou si vous vous sentez moins bien : - après 24 heures chez l’enfant âgé de 3 mois à 6 mois, - après 3 jours chez l’enfant âgé de plus de 6 mois et chez l’adolescent.
À forte dose, supérieure à 1200 mg/jour, ce médicament possède des propriétés anti-inflammatoires et peut provoquer des inconvénients parfois graves qui sont ceux observés avec les médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens.
Les médicaments tels qu'AdvilMed Enfants Et Nourrissons pourraient augmenter le risque de crise cardiaque (« infarctus du myocarde ») ou d'accident vasculaire cérébral. Le risque est d'autant plus important que les doses utilisées sont élevées.
Si vous avez des problèmes cardiaques incluant une insuffisance cardiaque, de l’angine de poitrine (douleur à la poitrine) ou si vous avez eu une attaque cardiaque, un pontage, une artériopathie des membres inférieurs (mauvaise circulation due à un rétrécissement ou une obstruction des artères), ou tout type d’accident vasculaire cérébral (incluant un AVC mineur ou attaque ischémique transitoire « AIT ») ou si vous avez des facteurs de risque pour ce type de pathologie (par exemple en cas de pression artérielle élevée, de diabète, de taux de cholestérol élevé, d’antécédent familial de maladie cardiaque ou AVC ou si vous fumez), veuillez en parler avec votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre AdvilMed Enfants Et Nourrissons.
Les enfants et adolescents déshydratés ont un risque d’insuffisance rénale. Demandez l'avis de votre médecin avant d’utiliser AdvilMed Enfants Et Nourrissons si l’enfant ou l’adolescent n’a pas bu de liquide ou a perdu du liquide suite à des vomissements continus ou à une diarrhée.
Ce médicament contient un anti-inflammatoire non stéroïdien : l'ibuprofène. Vous ne devez pas prendre en même temps que ce médicament d'autres médicaments contenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens (y compris les inhibiteurs sélectifs de la cyclooxygénase 2) et/ou de l'acide acétylsalicylique (aspirine).
Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Avant d'utiliser ce médicament, consultez votre médecin en cas :
- d'antécédent d'asthme associé à une rhinite chronique, une sinusite chronique ou des polypes dans le nez. L'administration de cette spécialité peut entraîner une crise d'asthme, notamment chez certains sujets allergiques à l'acide acétylsalicylique (aspirine) ou à un anti-inflammatoire non stéroïdien ;
- de troubles de la coagulation, de prise d'un traitement anticoagulant. Ce médicament peut entraîner des manifestations gastro-intestinales graves ;
- d'antécédents digestifs (hernie hiatale, hémorragie digestive, ulcère de l'estomac ou du duodénum anciens) ;
- de maladie du cœur, du foie (notamment cirrhose du foie) ou du rein ;
- de varicelle. Ce médicament est déconseillé en raison d'exceptionnelles infections graves de la peau ;
- de traitement concomitant avec d'autres médicaments qui augmentent le risque d'ulcère gastroduodénal ou hémorragie, par exemple des corticoïdes oraux, des antidépresseurs (ceux de type ISRS, c'est-à-dire Inhibiteurs Sélectifs de la Recapture de la Sérotonine), des médicaments prévenant la formation de caillots sanguins tels que l'aspirine ou les anticoagulants tels que la warfarine. Si vous êtes dans un de ces cas, consultez votre médecin avant de prendre AdvilMed Enfants Et Nourrissons ;
- de traitement concomitant avec du méthotrexate à des doses supérieures à 20 mg par semaine ou avec du pemetrexed ;
- de prise d’un traitement anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS).

Au cours du traitement, en cas :
- de troubles de la vue, prévenez votre médecin ;
- d'hémorragie gastro-intestinale (rejet de sang par la bouche ou dans les selles, présence de sang dans les vomissements, coloration des selles en noir), arrêtez le traitement et contactez immédiatement un médecin ou un service médical d'urgence ;
- d'apparition d’une réaction allergique sévère : rougeur de la peau, rash, arrêtez le traitement et contactez immédiatement un médecin ou un service médical d'urgence ;
- d'apparitions de signes cutanés ou muqueux qui ressemblent à une brûlure (rougeur avec bulles ou cloques, ulcérations), arrêtez le traitement et contactez immédiatement un médecin ou un service médical d'urgence ;
- de signes évocateurs d'allergie à ce médicament, notamment une crise d'asthme ou brusque gonflement du visage et du cou, arrêtez le traitement et contactez immédiatement un médecin ou un service médical d'urgence.

Autres médicaments et AdvilMed Enfants Et Nourrissons :
Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament.
Toujours informer votre médecin, dentiste ou pharmacien, si vous prenez ou avez pris récemment un des médicaments suivants en plus d'Advil 200mg :
- aspirine (acide acétylsalicylique) ou d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens
- corticostéroïdes
- médicaments anticoagulants (tels que anticoagulants/ antiagrégants plaquettaires comme l’aspirine (acide acétylsalicylique), la warfarine, la ticlopidine, l’héparine injectable
- lithium
- méthotrexate
- médicaments qui réduisent la pression artérielle (inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine tel que le captopril, diurétiques, bêta-bloquants tels que les médicaments contenant de l’aténolol et antagonistes de l'angiotensine II tel que le losartan)
- certains antidépresseurs (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (augmentation du risque d’hémorragie digestive))
- pemetrexed
- ciclosporine, tacrolimus
- Tenofovir disoproxil

Grossesse :
Au cours du premier trimestre de grossesse (12 semaines d'aménorrhée soit 12 semaines après le 1er jour de vos dernières règles), votre médecin peut être amené, si nécessaire, à vous prescrire ce médicament.
De 2,5 à 5 mois de grossesse révolus (12 à 24 semaines d'aménorrhée), ce médicament ne sera utilisé que sur les conseils de votre médecin et en prise brève. L'utilisation prolongée de ce médicament est fortement déconseillée.
Au-delà de 5 mois de grossesse révolus (au-delà de 24 semaines d'aménorrhée), vous ne devez en aucun cas prendre ce médicament, car ses effets sur votre enfant peuvent avoir des conséquences graves notamment sur un plan cardio-pulmonaire et rénal, et cela même avec une seule prise.
Si vous avez pris ce médicament alors que vous étiez enceinte de plus de cinq mois révolus, veuillez en parler à votre gynécologue obstétricien afin qu'une surveillance adaptée vous soit proposée.

Au cours du traitement, il est possible que surviennent :
- des troubles digestifs : maux d'estomac, vomissements, nausées, diarrhée, constipation, flatulence, digestion difficile (« dyspepsis »), distension abdominale, gastrite ;
- exceptionnellement, vertiges, sensations vertigineuses, maux de tête, rares troubles de la vue, diminution importante des urines, présence anormale de sang dans les urines (« hématurie ») et de protéines dans les urines (« protéinurie »), insuffisance rénale, et autres maladies du rein (« néphrite interstitielle », « syndrome néphrotique », « nécrose papillaire »).

Présentation :
Flacon 200 ml
Caractéristiques :
Marque PFIZER SANTÉ FAMILIALE
Catégorie Médicaments (sans ordonnance), Médicaments pour enfants
Prix 3,50 €
Poids 427 gr
Ceci est un médicament, pas d'utilisation prolongée sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Si des Effets indésirables surviennent, prenez contact avec votre médecin.