Nicorettespray 1mg/Dose Nicotine Menthe Fraîche Solution Pour Pulvérisation Buccale Flacons 2x13,2ml

de Nicorette

Utilisé pour aider les fumeurs d’arrêter leur consommation de tabac

Ajouter à mes Favoris
27,56 
Livraison gratuite dès 2 produits achetés
En stock !
+
Produit temporairement indisponible
Nous vous contacterons par e-mail quand cet article sera de retour en stock.
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Votre demande a été enregistrée
Propriétés :
Nicorettespray est utilisé pour aider les fumeurs d’arrêter leur consommation de tabac.
Il s'agit d'un traitement de type Thérapie de Remplacement de la Nicotine (TRN).
Nicorettespray soulage les symptômes du sevrage nicotinique que l'on ressent lorsque l'on arrête de fumer, notamment les envies irrésistibles de fumer.
Lorsque l'organisme est brutalement privé de nicotine apportée par le tabac, il ressent différents types de sensations désagréables, appelées symptômes de sevrage. L'utilisation de Nicorettespray permet de prévenir ou de réduire ces sensations désagréables et ces envies irrésistibles de fumer. Ces effets sont obtenus grâce à la petite quantité de nicotine que l'organisme continue de recevoir pendant une courte période.
Nicorettespray est moins nocif que le tabagisme. En effet, il ne contient ni goudron, ni monoxyde de carbone, ni autres toxines présentes dans la fumée de cigarette.

Ce médicament se présente sous forme d’une solution buccale dans un flacon en plastique contenu dans un distributeur muni d’une pompe pour pulvérisation mécanique.
Le distributeur est équipé d'un système de sécurité enfant.
Chaque flacon contient 13,2 ml de solution permettant de fournir 150 doses, chacune contenant 1 mg de nicotine.

Indications :
Pour aider les fumeurs d’arrêter leur consommation de tabac

Contre-indications :
N’utilisez jamais Nicorettespray :
- Si vous êtes allergique à la nicotine ou à l’un des autres composants contenus dans ce médicament
- Si vous avez moins de 18 ans
- Si vous n’avez jamais fumé

Ingrédients :
Propylèneglycol (E1520), éthanol anhydre, trométamol, poloxamère 407, glycérol (E422), bicarbonate de sodium, lévomenthol, arôme menthe, arôme rafraîchissant, sucralose, acésulfame potassique, butylhydroxytoluène (E321), acide chlorhydrique (ajustement du pH) et eau purifiée

Ingrédients actifs :
La substance active est : nicotine 1 mg pour une pulvérisation.

Conseils d’utilisation :
- Étape 1 (semaines 1 à 6) :
Utilisez 1 ou 2 pulvérisations aux moments habituels de consommation de tabac ou en cas d'envie irrépressible de fumer.
Commencez par une pulvérisation, et si l'envie de fumer ne disparaît pas après quelques minutes, utilisez une deuxième pulvérisation.
Si 2 pulvérisations sont nécessaires, les doses ultérieures peuvent comporter 2 pulvérisations consécutives.
La plupart des fumeurs doivent utiliser environ 1 ou 2 pulvérisations toutes les 30 minutes à 1 heure.
Par exemple, en cas de consommation moyenne de 15 cigarettes par jour, il convient d'utiliser 1 à 2 pulvérisations au moins 15 fois par jour.
La dose maximale est de 2 pulvérisations par prise, de 4 pulvérisations par heure et de 64 pulvérisations par jour.

- Étape 2 (semaines 7 à 9) :
Commencez à réduire le nombre quotidien de pulvérisations.
À la fin de la semaine 9, le nombre moyen de pulvérisations que vous utilisez par jour doit être égal à la moitié de celui de l'Étape 1.

- Étape 3 (semaines 10 à 12) :
Continuez à réduire le nombre quotidien de pulvérisations de manière à atteindre un nombre maximal de 4 pulvérisations par jour à la semaine 12.
Lorsque vous n'utilisez plus que 2 à 4 pulvérisations par jour, vous pouvez arrêter d'utiliser Nicorettespray.

Lorsque le traitement s'arrête, vous pouvez être tenté(e) de fumer de nouveau. Gardez un pulvérisateur en réserve, car l'envie de fumer peut réapparaître brutalement.
Si vous avez une envie irrésistible de fumer, utilisez une ou deux pulvérisations si les effets d'une seule pulvérisation sont insuffisants au bout de quelques minutes.
Normalement, vous pouvez prendre Nicorettespray pendant 3 mois, mais pas pendant plus de 6 mois.

Suivez scrupuleusement ces instructions en vous aidant des schémas :
- Déblocage de l'orifice de vaporisation :



- Ouverture du distributeur :
1. À l'aide du pouce, faites glisser le bouton (a) vers le bas jusqu'à pouvoir le faire entrer à l'aide d'une légère pression (b). N'appuyez pas trop fort.
2. Tout en poussant le bouton vers l'intérieur, faites-le glisser vers le haut (c) pour débloquer la partie supérieure du distributeur. Puis relâchez le bouton.



- Chargement du distributeur :
Lors de la première utilisation du pulvérisateur buccal, il faut commencer par amorcer le vaporisateur.
Tenez le pulvérisateur en éloignant l'embout de vous-même et des adultes, enfants et animaux qui sont à proximité.
Avec l'index, appuyez 3 fois sur la partie supérieure du distributeur jusqu'à apparition d'une brume fine.
Après 2 jours sans utilisation, il peut être nécessaire de répéter cette procédure de chargement du pulvérisateur.

- Utilisation du distributeur :
3. Ouvrez la bouche et placez l’embout du pulvérisateur aussi près que possible de celle-ci.
4. Appuyez fermement sur la partie supérieure du pulvérisateur pour libérer une dose dans votre bouche, en évitant les lèvres.
Ne pas inhaler lors de la pulvérisation afin que le produit n’entre pas dans vos voies respiratoires.
Pour des meilleurs résultats, évitez de déglutir pendant les quelques secondes qui suivent la pulvérisation.



- Blocage de l'orifice de vaporisation :



- Fermeture du distributeur :
5. Faites glisser le bouton (d) vers le bas jusqu'à pouvoir le pousser vers l'intérieur (e).
6. Tout en poussant le bouton vers l'intérieur, faites glisser la partie supérieure du distributeur vers le bas (f). Relâchez le bouton. Le distributeur est refermé.

Pour prendre une autre dose, réitérez les étapes ci-dessus.
Refermez le distributeur après chaque utilisation pour éviter que les enfants n'utilisent le pulvérisateur et pour éviter toute pulvérisation accidentelle.

Précautions d’emploi :
Vous pouvez prendre Nicorettespray, mais vous devez en discuter préalablement avec votre médecin si vous présentez :
- Des antécédents récents (< 3 mois) de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral
- Une douleur thoracique (angine de poitrine instable), ou une angine de poitrine stable
- Un problème cardiaque affectant votre fréquence ou votre rythme cardiaque
- Une hypertension artérielle qui n'est pas contrôlée par les médicaments
- Des antécédents de réactions allergiques s'étant manifestés par un gonflement des lèvres, du visage et de la gorge (œdème de Quincke) ou des éruptions cutanées associées à des démangeaisons (urticaire)
- Une insuffisance hépatique sévère ou modérée
- Une insuffisance rénale sévère
- Un diabète
- Une hyperthyroïdie
- Une tumeur de la glande surrénale (phéochromocytome)
- Un ulcère de l'estomac ou du duodénum
- Une œsophagite

Autres médicaments et Nicorettespray :
Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance. Ceci est particulièrement important si vous prenez des médicaments contenants :
- De la théophylline pour traiter l'asthme
- De la tacrine pour traiter la maladie d'Alzheimer
- De la clozapine pour traiter la schizophrénie
- Du ropinirole pour traiter la maladie de Parkinson

Autres précautions et avertissements :
Au cours du traitement par Nicorettespray, vous devez impérativement vous abstenir de fumer.
S'abstenir de manger et de boire lors de la pulvérisation buccale.
Prendre soin de ne pas vaporiser le contenu du pulvérisateur buccal vers les yeux. En cas de vaporisation dans les yeux, rincer abondamment à l'eau.
Il est très important d'arrêter de fumer au cours de la grossesse car cela peut ralentir la croissance de votre bébé.
L'utilisation de Nicorettespray doit être évitée pendant l'allaitement car la nicotine passe dans le lait maternel et peut affecter votre enfant. Si votre médecin vous a recommandé d'utiliser Nicorettespray, la dose doit être prise juste après la tétée et un intervalle de 2 heures doit être respecté entre une pulvérisation buccale et la tétée suivante.
Nicorettespray contient 11 mg de propylène glycol par pulvérisation et de petites quantités d’éthanol (alcool), inférieures à 100 mg par dose (1 ou 2 pulvérisations).
Ce médicament contient également moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par pulvérisation, c’est-à-dire qu’il est essentiellement « sans sodium ».
En raison de la présence de butylhydroxytoluène, Nicorettespray peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple dermatite de contact), ou une irritation des yeux et des muqueuses.
Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde. Nicorettespray peut produire les mêmes effets indésirables que les autres formes de nicotine. En général, les effets indésirables sont liés à la dose que vous prenez.
Certains des effets indésirables que vous présentez lorsque vous arrêtez de fumer peuvent être des symptômes de sevrage dus à la réduction des apports nicotiniques. Ces effets comprennent : irritabilité, agressivité, impatience ou frustration, anxiété, agitation ou difficultés à se concentrer, insomnies ou troubles du sommeil, augmentation de l'appétit ou prise de poids, humeur dépressive, besoin impérieux de fumer (envies irrésistibles), fréquence cardiaque réduite, saignement des gencives ou ulcères de la bouche, étourdissements ou sensations d'ébriété, toux, gorge douloureuse, nez bouché ou écoulement nasal, constipation, hoquets (particulièrement fréquents), maux de tête, nausées (envies de vomir), irritation de la gorge.
Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

Présentation :
2 flacons x 13,2 ml
Caractéristiques :
Marque Nicorette
Catégorie Sprays pour arrêter de fumer - Sprays anti tabac
Prix 27,56 
Poids 81 gr
Ceci est un médicament, pas d'utilisation prolongée sans avis médical, garder hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Si des Effets indésirables surviennent, prenez contact avec votre médecin.