Mylan MyTest Infection Urinaire Pack Avec 3 Kits

de MYLAN

Pour la détection d’une infection urinaire

(3)
Ajouter à mes Favoris
10,19 
+1.28% soit 0.13 épargnés dans votre Bonus Fidélité
Livraison gratuite dès 5 produits achetés
En stock !
+
Plus que 3 en stock !
Produit temporairement indisponible
Nous vous contacterons par e-mail quand cet article sera de retour en stock.
Veuillez indiquer une adresse e-mail valide
Votre demande a été enregistrée
Propriétés :
Détection d’une infection urinaire
Test indiquant la présence de leucocytes, de protéines, de nitrites et de sang dans l’urine
Dispositif médical de diagnostic in vitro pour utilisation individuelle

L’infection urinaire est la pathologie la plus fréquente des voies responsables de l’élimination de l’urine. L’urètre, la vessie, les uretères et les bassinets rénaux font partie des voies responsables de l’élimination des urines.
Les hommes, les femmes et les enfants sont tous susceptibles de contracter une infection des voies urinaires, bien que les femmes soient plus touchées par des infections de ce type parce que les voies urinaires, plus courtes, favorisent la pénétration des germes pathogènes. Toutefois, les hommes sont également concernés à un âge avancé si la prostate élargie empêche l’écoulement de l’urine.
Chez les personnes saines, l’urine est stérile (elle ne contient pas de micro-organismes). Une des mesures les plus importantes pour maintenir la stérilité des voies urinaires est de libérer régulièrement et complètement la vessie. En règle générale, l’infection commence dans le conduit urinaire et elle peut s’étendre par la suite aux voies urinaires hautes, jusqu’à atteindre les reins.
Les symptômes sont très différenciés : une sensation de brûlure en vidant la vessie ou une stimulation urinaire forte et fréquente et, dans les cas plus graves, des douleurs lombaires, de la fièvre et des tremblements. De plus, l’urine peut être trouble ou avoir une odeur intense.

MyTest Infection Urinaire contient des bandelettes en plastique rigides sur lesquelles sont fixées plusieurs zones de réactifs. Le test est destiné à la détection qualitative et semi-quantitative des : leucocytes, sang, nitrites et protéines.
La fiabilité de MyTest Infection Urinaire : ne étude réalisée en parallèle avec un autre test pour l’urine a montré une précision de 97,6% pour les leucocytes, de 96% pour le sang, de 100% pour les nitrites et de 88% pour les protéines.

Principe du test :
- Leucocytes : ce test révèle la présence d’estérase de granulocyte. Les estérases séparent un ester d’amino-acide et de dérivé de pyrazole pour libérer un dérivé hydroxy-pyrazole. Ce pyrazole alors réagit avec un sel de diazonium pour produire une couleur allant du rose-beige au violet.
- Sang : ce test repose sur l’activité peroxydase de l’hémoglobine, qui catalyse la réaction du dihydroperoxyde de diisopropylbenzène et de la 3,3’,5,5’-tétraméthylbenzidine. La couleur qui en résulte vire de l’orange au vert ou bleu foncé.
- Nitrite : ce test dépend de la conversion du nitrate en nitrite sous l’action de bactéries à Gram négative dans l’urine. En milieu acide, le nitrite dans l’urine réagit avec l’acide p-arsanilique pour former un composé diazonium. Ce composé à son tour se couple avec 1 N-(1-naphthyl)-éthylènediamine pour produire une couleur rose.
- Protéine : cette réaction est basée sur le phénomène connu comme « l’erreur protéique » des indicateurs pH, où un indicateur qui est fortement tamponné changera de couleur en présence de protéines (anions) au fur et à mesure que l’indicateur relâche des ions d’hydrogène aux protéines. Les couleurs vont du jaune au jaune-vert pour les résultats négatifs et du vert au vert-bleu pour les résultats positifs.

Performance :
- Leucocytes : détecte les leucocytes à partir de 9 globules blancs Leu/ μL dans l’urine clinique.
- Sang : détecte hémoglobine libre à partir de 0,018 mg/ dl ou 5 globules rouges Ery/ μL dans les échantillons d’urine dont la teneur en acide ascorbique est < 50 mg/ dl.
- Nitrites : détecte le nitrite de sodium à partir de 0,05 mg/ dl dans les urines avec une faible densité et moins de 30 mg/ dl d’acide ascorbique.
- Protéines : détecte l’albumine à partir de 7,5 mg/ dl (0,075 g/ l).

La boîte contient le matériel nécessaire pour effectuer 3 tests :



Indications :
Pour la détection d’une infection urinaire

Mode d’emploi :
Procédure :
Il est recommandé d’utiliser les premières urines du matin pour effectuer le test, parce que les substances à identifier sont à leur concentration maximale dans ces urines. L’urine employée pour ce test ne doit pas entrer en contact avec l’eau ou avec des produits désinfectants ou des détergents.
En particulier pour les femmes : le test ne doit pas être effectué pendant les règles et jusqu’à 3 jours de distance de ladite période. L’échantillon d’urine ne doit pas être contaminé par des sécrétions vaginales parce qu’elles faussent les résultats.
Ne prendre aucune décision importante sur le plan médical sans avoir obtenu l’avis de votre médecin traitant.

Prélèvement de l’urine :
Prélever un peu d’urine à l’aide de la coupelle fournie ou en utilisant un récipient propre sans résidu de détergent.
S’assurer que le niveau d’urine atteint bien le trait de graduation (Fig. A).



Attention : l’usage d’agent conservateur d’urine n’est pas recommandé. Si le test ne peut pas être fait dans l’heure qui suit la miction, réfrigérer l’échantillon immédiatement et le laisser revenir à température avant le test.
Une conservation prolongée d’urine à température ambiante peut causer une prolifération microbienne avec comme résultat un changement du pH. Un changement vers le pH alcalin peut causer des résultats faux positifs avec la zone test des protéines.
La contamination des échantillons d’urine avec les nettoyants de la peau contenant de la chlorex. peut affecter les résultats de test des protéines.

Exécution du test :
1. Déchirer le sachet aluminium (à l’endroit de l’encoche) et sortir la bandelette-test.
Ne pas toucher aux champs du test (Fig. B).



2. Immerger la bandelette-test dans l’urine recueillie.
Attention : s’assurer que les quatre champs sont complètement immergés pendant environ 1-2 secondes (Fig. C).



3. Ensuite, retirer la bandelette-test et éliminer l’excédent d’urine sur le bord du récipient sans utiliser de matière absorbante (par exemple une serviette en papier), afin d’éviter de mélanger les produits chimiques à partir des zones réactives adjacentes.
Afin d’éviter que l’urine ne soit en contact avec d’autres surfaces, déposer la bandelette-test sur le sachet en aluminium ouvert (Fig. D).
Puis, attendre 2 minutes (ne pas interpréter au-delà de 3 minutes).



Interprétation des résultats :
Lire le résultat après 2 minutes.
Lire un par un les résultats obtenus pour chaque paramètre.
Il est possible qu’il y ait différents tons et différentes intensités de couleur.
Il ne faut pas prendre en considération les colorations qui se trouvent sur le bord des champs du test et/ ou après 3 minutes d’attente.

- Résultat négatif :
Le champ du test Leucocytes reste blanchâtre.
Le champ du test Sang reste jaune moutarde.
Le champ du test Nitrites reste blanc.
Le champ du test Protéines reste jaunâtre.



- Résultat positif pour les leucocytes :
Si le champ du test a changé de couleur en devenant violet, des leucocytes ont été identifiés dans l’urine
(voir Fig. E pour le résultat négatif).



- Résultat positif pour le sang :
Si la couleur du champ d’essai est devenue verte (ou si quelques tâches vertes sont apparues sur le fond), cela indique qu’il y a du sang dans vos urines (voir Fig. E pour le résultat négatif).



- Résultat positif pour les nitrites :
Si le champ du test a changé de couleur en devenant rose, des nitrites ont été identifiés dans l’urine (voir Fig. E pour le résultat négatif).



- Résultat positif pour les protéines :
Si le champ du test a changé de couleur en devenant vert, des protéines ont été identifiées dans l’urine (voir Fig. E pour le résultat négatif).



Précautions d’emploi :
Ce test est destiné exclusivement à un usage externe.
Lire attentivement le mode d’emploi avant d’effectuer le test.
Le test n’est interprétable que si le mode d’emploi est scrupuleusement respecté.
En cas de difficultés pour identifier la couleur (comme pour les sujets daltoniens), veuillez demander de l’aide pour lire le test.
Ne pas utiliser après la date de péremption ou si l’emballage est endommagé ou si la bandelette est décolorée.
Suivre attentivement les délais de réalisation indiqués.
Ne pas réutiliser la bandelette-test. Ne pas découper ni toucher les zones réactives de la bandelette de test.
Après utilisation, éliminer tous les composants conformément à la réglementation locale ; tous les échantillons doivent être considérés comme potentiellement infectieux et être manipulés avec les précautions d’usage réservées aux échantillons infectieux.
Le test doit être conservé dans le sachet hermétique jusqu’à utilisation.
À conserver entre +2°C et +30°C, ne pas congeler.
Conserver le test hors de la portée des enfants.

Présentation :
Pack avec 3 kits
Caractéristiques :
Marque MYLAN
Catégorie Autotest et dépistage
Prix 10,19 
Avis 5/5 (3 avis)
Poids 55 gr
5,0
3 avis
5 étoiles
(3)
4 étoiles
(0)
3 étoiles
(0)
2 étoiles
(0)
1 étoiles
(0)
Tous les avis sur Mylan MyTest Infection Urinaire Pack Avec 3 Kits proviennent d’acheteurs certifiés, récoltés via eKomi
L’ensemble des avis affichés sur cette page ont été récoltés auprès de personnes ayant acheté ce produit sur Newpharma. La qualité et la fiabilité des avis sont dès lors garanties au maximum.
EVELYNE
09/03/2021
Facile à utiliser. Peut rendre certainement des services actuellement où les visites dans les laboratoires sont plus difficiles.
Valérie
02/03/2021
Pratique pour évaluer rapidement la présence de bactéries, de globules blancs, de sang dans l'urine pour aider au diagnostic d'infections urinaires
Valérie
10/02/2021
Très pratique pour anticiper les résultats avant un ecbu et adapter son comportement