Mycose vaginale : Comment la soigner rapidement et efficacement ?

Mycose vaginale : Comment la soigner rapidement et efficacement ?

27/06/2022

Sommaire de l’article

  1. C’est quoi une mycose vaginale?
  2. Quels sont les symptômes d’une mycose vaginale?
  3. Quelles sont les causes d’une mycose vaginale?
  4. Comment traiter une mycose vaginale?
  5. Comment prévenir une mycose vaginale?
  6. Comment reconstruire la flore vaginale

C’est quoi une mycose vaginale?

La mycose vaginale ou candidose vaginale est une infection gynécologique fréquente du vagin ou de la vulve due au développement de champignons.

3 femmes sur 4 vont présenter au moins 1x au cours de leur vie une mycose vaginale.

Une mycose est généralement sans gravité mais elle doit absolument être traitée.

Quels sont les symptômes d’une mycose vaginale?

Une mycose vaginale entraîne plusieurs des symptômes suivants:
- Démangeaisons de la vulve et du vagin
- Douleurs lors des rapports sexuels
- Des pertes épaisses et blanchâtres
- Des lésions au niveau de la vulve qui devient rouge et qui brûle
- Des brûlures en urinant

Quelles sont les causes d’une mycose vaginale?

Dans 90% des cas, le champignon responsable est le Candida Albicans.

Le Candida Albicans est naturellement présent au niveau de la flore digestive et vaginale. Lorsque la flore vaginale est altérée, un déséquilibre s’installe et le Candida Albicans peut devenir excessivement envahissant.

Plusieurs facteurs peuvent favoriser une mycose vaginale:
- Les variations hormonales (puberté, grossesse, contraception hormonale)
- Les antibiotiques
- Les douches vaginales
- L’hygiène intime excessive
- Les bains prolongés en piscine ou au spa
- Une baisse de l’immunité (traitement immunosuppresseur, diabète mal équilibré, …)
- Le stress
- Les protège-slips
- Le port de vêtements et/ou de sous-vêtements en matière synthétique

Comment traiter une mycose vaginale?

Il est important de consulter un médecin dans les cas suivants:
- Grossesse
- La première fois que l’on a des symptômes d’une mycose vaginale. Pour être certaine que c’est bien une mycose et pas autre chose.
- Si on a souvent des vulvo-vaginites (plus de 4x/an)
- Si les pertes ont une odeur désagréable, si elles sont jaunâtres ou verdâtres.

Si on a déjà eu une mycose, si le traitement prescrit a été efficace, si on a les mêmes symptômes alors on peut se soigner soi-même. Sinon, il est conseillé de consulter un médecin car une mycose peut dans certains cas cacher une IST.

En cas de mycose vaginale, on utilisera une crème antifongique à introduire dans le fond du vagin ou des ovules antifongiques à introduire dans le fond du vagin associés à une crème antifongique qui va traiter les démangeaisons au niveau de la vulve.

En cas de mycose vaginale récidivante ou si l’infection s’aggrave, le médecin peut prescrire en plus un antifongique par voie orale.

Bon à savoir:
- Les Candida Albicans, lorsqu’ils sont détruits, libèrent des substances irritantes, donc, les 24 premières heures, on peut avoir des brûlures plus importantes, des picotements, des douleurs.
- Le traitement ne doit pas être interrompu même si on a ses règles. Dans ce cas, on n’utilisera pas de tampons ni de coupes menstruelles.
- Durant le traitement de la mycose, il est conseillé d’utiliser un savon de PH neutre ou alcalin. Après le traitement, on passera à un savon neutre de PH 5 à 7.
- Il ne faut pas oublier de traiter le partenaire avec une crème antifongique locale pendant 8 à 10 jours.
- Important : Les ovules et les crèmes peuvent détériorer les préservatifs et les diaphragmes en latex et diminuer l’action des spermicides.

Comment prévenir une mycose vaginale?

- Eviter les endroits humides et chauds et les bains prolongés à la piscine, au spa, dans les jacuzzis.
- Prendre une douche plutôt qu’un bain.
- Se sécher bien soigneusement partout.
- Ne pas porter des vêtements trop serrés.
- Préférer le coton pour les sous-vêtements.
- Ne pas utiliser tout le temps des protège-slips.
- Utiliser des préservatifs tant que la mycose n’a pas été parfaitement soignée.
- Utiliser des préservatifs si on est sensible aux mycoses car le sperme change le PH du vagin.
- Utiliser des savons doux, spécifiques pour la toilette intime qui vont respecter la flore vaginale normale.
- Si les mycoses surviennent toujours à la fin d’un traitement antibiotique, un traitement préventif par un ovule antifongique à la fin de la prise de l’antibiotique est possible.

Comment reconstruire la flore vaginale:

Différentes souches de lactobacilles (les bonnes bactéries du vagin) peuvent être utilisées par voie orale ou vaginale.

Ces lactobacilles vont former un film protecteur au niveau de la paroi du vagin, ils vont rééquilibrer le PH vaginal et rétablir une flore vaginale en bonne santé, ce qui lui permettra de mieux se défendre.

Produits recommandés