1.600.000 clients satisfaits
Accueil > Actus & Conseils > Types de peaux > Peau grasse : comment bien en prendre soin ?

Peau grasse : comment bien en prendre soin ?

19/09/2019

La peau grasse est généralement due à un excès de sébum, lequel est ce mélange de corps gras et cireux, mâtiné d'un peu d'eau, de sels et de protéines qui protège notre épiderme. Pour peu que ce sébum soit produit en trop grandes quantités ou que sa composition change un peu, le subtil équilibre est rompu et la peau en devient brillante et cireuse au toucher.

Ces changements sont souvent localisés (le visage, et même certaines zones du visage comme le front et le nez, et le haut du dos sont généralement les plus touchés) et dépendants des changements hormonaux (c'est ainsi que la peau grasse est surtout rencontrée chez les adolescents en pleine puberté, et à certains moments du cycle menstruel chez les dames).

Notre peau peut aussi devenir grasse sous l’influence de facteurs tels le stress, certains médicaments, des cosmétiques comédogènes.

La peau grasse est considérée comme gênante (pour de sombres raisons, elles renvoie une image pas nette ou liée à un manque d'hygiène - ce qui est tout-à-fait faux) et inesthétique (la peau brille). Mais elle est surtout sujette à problèmes quand cet excès de sébum va s'oxyder au contact de l'air et en devenir sensibilisant et/ou irritant, ou servir de substrat à bon nombre de microbes indésirables. C'est ainsi que vont apparaître des rougeurs localisées aux endroits gras, des comédons parfois.

Concrètement, la peau grasse apparaît donc comme brillante, cireuse et/ou glissante au toucher, avec souvent des rougeurs diffuses.

La correction de la peau grasse est quelque chose de complexe, parce que les causes le sont tout autant. D'une façon générale, on essaie d'absorber l'excès de gras par des cosmétiques contenant des poudres absorbantes et matifiantes telles les amidons; de corriger l'aspect rouge par des cosmétiques riches en teintes vertes; de limiter la production de sébum, par exemple avec des sels de zinc; d'enrayer l'inflammation par des substances anti-rougeurs comme le cuivre ou le bisabolol; de restaurer le microbiote cutané avec des probiotiques; ...

Contrairement à ce qui est trop souvent entrepris, il ne sert à rien de décaper la peau avec des soins agressifs : déjà sensibilisées, elle ne ferait qu'hyper-réagir en secrétant encore plus de sébum ou en manifestant encore plus de rougeurs. Au contraire, il convient de la chouchouter avec des nettoyants hypers doux (les émulsions démaquillantes sont particulièrement indiquées, plus que les lavants)  de l'hydrater et de lui procurer des soins adaptés, régularisants, mais toujours doux.

Les peaux à tendance grasse feront aussi très attention aux expositions solaires. Au soleil, la peau  bronze et s’épaissit afin de se protéger. Les pores s’en trouvent obstrués et le sébum ne peut plus s’éliminer correctement. A la rentrée, l’acné ressurgit d’autant plus que la peau s’affine et que le bronzage disparait. Certains produits solaires permettent d’éviter ce que l’on appelle l’effet rebond et limitant l’apparition des imperfections.

 

Aline Légipont, pharmacienne titulaire NewpharmaAline Légipont - Pharmacienne titulaire

Diplomée en sciences pharmaceutiques de l'Université de Liège en 1996 avec grande distinction. Elle est responsable de l'équipe pharmaceutique au sein de Newpharma.