1.600.000 clients satisfaits
Accueil > Actus & Conseils > Vitamines & minéraux > Souffrez-vous d'une carence en vitamines essentielles ?

Souffrez-vous d'une carence en vitamines essentielles ?

19/09/2019

Les vitamines sont des nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. Vu que nous sommes incapables de les fabriquer nous-même (à l’exception de la vitamine D qui peut être fabriquée par notre peau sous l’influence des ultra-violets et de la vitamine K qui peut être fabriquée par nos intestins) nous devons veiller quotidiennement à en avoir un apport optimal.

Le meilleur moyen d’avoir cet apport optimal est de manger sainement, de manière équilibrée. Malheureusement, notre mode de vie de plus en plus rapide et les aliments de plus en plus raffinés et/ou produits de manière intensive ne le permettent plus.

Notre seul moyen d’atteindre la dose journalière recommandée est alors de choisir des compléments alimentaires adaptés à nos besoins personnels.

Dans nos contrées, les carences importantes, graves conduisant à un état pathologique sont rares si nous sommes en bonne santé, mais des déplétions sont souvent rencontrées : chez les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants en pleine croissance, les personnes âgées, les adeptes de régime végétariens, végétaliens ou vegans mais aussi les personnes pratiquant un sport de manière intensive.

Les premiers symptômes que nous pouvons apercevoir sont évidemment la fatigue, une plus grande propension à être enrhumé, un teint terne, des ongles cassants et les cheveux qui tombent (les cheveux sont un reflet très important de notre état de santé général). Parfois, cependant, nous ne nous apercevons de rien car un manque de vitamine peut ne se faire sentir qu’après plusieurs mois.

Quelles sont les carences les plus fréquemment rapportées ?

Lors d’une enquête de consommation réalisée en 2014-2015, les chiffres suivants sont apparus :

% des risques de carence

% des hommes

% des femmes

Vitamine A

21-31%

14-31%

Vitamine B1

81%

81%

Vitamine B2

63%

62%

Vitamine B6

80%

77%

Acide folique B9

63%

84%

Vitamine C

73%

78%

Vitamine D

95%

77%

Enquête nationale belge de Consommation alimentaire - y compris les apports provenant de compléments. De Ridder K, Bel S, Brocatus L, Cuypers K, Lebacq T, Moyersoen I, Ost C & Teppers E. De consumptie van voedingsmiddelen en de inname van voedingsstoffen. Dans : Bel S, Tafforeau J (ed.). Enquête de consommation alimentaire 2014-2015. Rapport 4. WIV-ISP, Bruxelles, 2016.

 Quels sont les apports recommandés ?

Le tableau suivant reprend les recommandations nutritionnelles ( AJR ou Apport Journalier Recommandé ) pour les vitamines qui sont valables pour les femmes et les hommes adultes sans besoins particuliers.

Vitamines

 

 

AJR-AR

Vitamine A

rétinol + β-carotène

µgRE/jour

800

Vitamine B1

thiamine

mg/jour

1,1

Vitamine B2

riboflavine

mg/jour

1,4

Vitamine B3

acide nicotinique

mg/jour

16

Vitamine B3

nicotinamide

mg/jour

16

Vitamine B5

acide pantothénique

mg/jour

6

Vitamine B6

pyridoxine

mg/jour

1,4

Vitamine B8

Biotine

µg /jour

50

Vitamine B9

acide folique

µg /jour

200

Vitamine B12

cobalamine

µg /jour

2,5

Vitamine C

acide ascorbique

mg/jour

80

Vitamine D

calciférol

µg /jour

5

Vitamine E

tocophérol

mg/jour

12

Vitamine K

phylloquinone

µg /jour

75

Il va de soit qu’en cas de maladie ou de traitement médicamenteux, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin.  Il vous demandera de réaliser une prise de sang afin d’établir un bilan sanguin très précis et vous prescrira le bon complément alimentaire ou médicament en conséquence.

Que se passe-t-il en cas de surconsommation de vitamines ?

Les dosages présents dans les compléments alimentaires proposés en pharmacie tiennent compte des apports en vitamine via l’alimentation habituelle. Les limites autorisées dans les compléments alimentaires vendus en pharmacie sont toujours inférieures aux limites de sécurité. Il n’y a donc pas de danger à prendre des vitamines durant une longue période. À condition évidemment de respecter les conseils d’utilisation préconisés.

On distingue deux classes de vitamines : les vitamines hydrosolubles qui sont éliminées par l’urine en cas de non utilisation par notre corps et qui ne posent en général pas de problème et les vitamines liposolubles (A, D, E et K ) que nous arrivons à stocker et qui elles, peuvent poser problème en cas de surdosage.

Le surdosage le plus fréquent proviendrait de la surconsommation de médicaments contenant de la vitamine D à forte dose.

Pour prévenir tout surdosage en vitamine A, on préfère utiliser dans les compléments alimentaires du bêtacarotène qui est un précurseur de la vitamine A, car seules les quantités de bêtacarotène dont le corps a besoin sont transformées en vitamine A.

La vitamine K quant à elle n’est à utiliser que sous contrôle médical ( son apport est à surveiller étroitement et déconseillé si votre médecin vous a prescrit des médicaments anticoagulants ).

Si pour les adultes et les enfants en bonne santé, les recommandations précédentes sont d’usage, en cas de maladie ou de besoin spécifique, seul un professionnel de la santé pourra déterminer ce dont vous avez réellement besoin.

 

Aline Légipont, pharmacienne titulaire NewpharmaAline Légipont - Pharmacienne titulaire

Diplomée en sciences pharmaceutiques de l'Université de Liège en 1996 avec grande distinction. Elle est responsable de l'équipe pharmaceutique au sein de Newpharma.

Produits recommandés