Le surpoids chez les enfants

27/03/2019

Le surpoids chez l’enfant, qu’est-ce que cela signifie ?

Tout comme pour l’adulte, le surpoids chez un enfant correspond à un excès de tissu adipeux anormal dans les tissus de l’organisme. On l’identifie à partir du calcul de l’indice de masse corporelle (IMC), en se basant sur les nouvelles valeurs de la courbe de corpulence adaptée aux enfants.

Quelles en sont les causes ?

Le surpoids chez l’enfant est généralement lié à une alimentation inadéquate, trop riche en calories issues des gras et des sucres. Elle s’accompagne souvent d’une activité physique plutôt faible. La sédentarité peut rendre le sommeil moins réparateur. Il a été démontré que le risque de surpoids chez l’enfant est accru par un sommeil de mauvaise qualité. C’est d’ailleurs pendant le sommeil que s’effectue le travail des hormones régulatrices de l’appétit. Sans oublier que l’influence de la publicité et la facilité d’accès à des sucreries, biscuits, bonbons, chips nuit notablement au choix de comportements alimentaires favorables à la santé. Certains cas d’embonpoint et d’obésité s’expliquent, en partie, par des prédispositions familiales (en particulier si les parents présentent de l’obésité). Encore plus rare, le surpoids infantile qui peut être dû à une maladie endocrinienne, habituellement d’origine génétique.

Quelles peuvent être les conséquences ?

Les conséquences du surpoids chez un enfant sont à la fois d’ordre physique et psychologique. A l’école, il risque de devenir la cible des moqueries de ses camarades et d’être mis à l’écart de certaines activités, notamment sportives. Il peut aussi manquer de concentration et ressentir de la somnolence, ce qui ne peut que nuire à son apprentissage scolaire. L’enfant peut alors s’isoler et souffrir de manque d’estime de soi. Au niveau de la santé, un excès de masse adipeuse important peut conduire à développer un diabète non insulino-dépendant, de l’hypertension artérielle, et des problèmes articulaires pendant la croissance. Si l'enfant n'est pas suivi et qu'il passe du surpoids à l'obésité, il court plus de risque de présenter des problèmes cardio-respiratoires et du diabète de type II, à l'âge adulte. Comme on peut le voir, un régime alimentaire non adapté aux besoins de l’enfant nuit à son développement à tous les niveaux. 

Comment savoir si son enfant est en surpoids ?

Pour savoir si votre enfant présente de l’embonpoint, il est recommandé de procéder au calcul de l’IMC de la manière suivante : divisez son poids par sa taille au mètre carré. Le résultat doit être reporté sur une courbe de référence qui déterminera en fonction de l’âge et du sexe si votre enfant est en surpoids ou non. Cette courbe de référence se trouve dans les carnets de santé des enfants. Si le total obtenu se situe au-delà du percentile 97, votre enfant est en surpoids. Cette condition peut parfois être difficile à dépister, car certains enfants sont plus dodus que trop gras. Pour cette raison, le surpoids est plus facile à identifier avec certitude vers l’âge de 6 ans. Dans le doute, demandez à votre pédiatre de suivre plus régulièrement la courbe de corpulence de votre enfant. Un rebond d’adiposité précoce (avant l’âge de 6 ans) et une montée constante de la courbe de corpulence (depuis la naissance) constituent des indices d’alerte pour le médecin.

S’il a été démontré que votre enfant est en surpoids, sachez qu’il ne devrait jamais suivre un régime minceur ni une diète restrictive. Il perdrait peut-être rapidement quelques kilos, mais une reprise pondérale encore plus rapide se produirait, ce qui s’avère déstabilisant pour un enfant. Mieux vaut lui faire adopter une alimentation équilibrée et l’encourager à pratiquer de l’exercice physique plus régulièrement. 

Produits recommandés