L’eczéma : la plus répandue des maladies de peau

13/11/2018

Parmi toutes les pathologies dermatologiques, l’eczéma est une maladie très répandue. Dans nos pays industrialisés, l’eczéma touche un enfant sur cinq et environ 2 à 3% des adultes. Des études menées récemment montrent que le nombre de cas aurait doublé ou triplé au cours des trente dernières années. Si les origines de cette maladie sont connues, les causes liées à cette recrudescence de cas sont plus difficiles à expliquer sinon en prenant en compte des changements alimentaires et environnementaux.

Comment se manifeste l’eczéma ?

Un verbe caractérise la maladie : démanger. L’eczéma est une dermatose prurigineuse se manifestant par une inflammation de la peau. Des plaques ou des boutons rouges apparaissent à différents endroits du corps formant des zones qui démangent ou donnent des sensations de brûlure. Selon le type d’eczéma, les poussées peuvent durer entre 8 et 15 jours suivies de périodes de rémission. L’eczéma n’est pas une maladie contagieuse et s’associe fréquemment à d’autres pathologies comme l’asthme ou des réactions allergiques.

Les origines de l’eczéma

Les origines de cette maladie de la peau sont difficiles à cerner. Elles sont multiples et rappellent beaucoup, par leurs similitudes, celles du psoriasis. En l’état actuel des connaissances, on sait que la maladie est, pour partie, d’origine génétique. Des antécédents de personnes touchées par cette maladie dans une famille prédisposent à sa manifestation. L’eczéma serait la conséquence d’un désordre cellulaire qui altère les capacités immunitaires de la peau. Fragilisée, elle est beaucoup plus sensible et réagit à des agents allergènes de toute nature. On peut citer entre autres la poussière, les produits chimiques, le métal ou l’ingestion de certains aliments comme le lait ou les tomates. Mais, le stress peut aussi déclencher des poussées d'eczéma.

Quelle que soit l’origine de l’eczéma, il se concrétise par des rougeurs. Si celles-ci démangent et sont grattées, elles suintent et risquent de s’infecter. Une surinfection bactérienne peut provoquer un impétigo ou une cellulite. Dans ces deux cas, les zones deviennent sensibles et nécessitent de consulter rapidement un médecin ou de demander conseil à son pharmacien. Lorsque l’eczéma se limite à l’apparition de plaques rouges qui desquament, la peau a tendance à s’épaissir, se déshydrater et changer de pigmentation.

L'eczéma : une maladie qui démange à tout âge

Sous le terme générique d’eczéma se cachent différentes versions de la maladie se manifestant à différents âges de la vie. On parle de l’eczéma du nourrisson pour les nouveau-nés alors que l’eczéma variqueux concerne essentiellement les personnes de plus de 60 ans. Les formes les plus fréquentes sont l’eczéma atopique et l’eczéma de contact. L’eczéma atopique touche 10 à 15% des enfants. La première crise apparaît avant 18 mois. Elles s’estomperont après l’âge de 6 ans pour disparaître complètement à l’adolescence dans 70% des cas. Des rechutes sont possibles à l’âge adulte, mais restent rares.