La vitamine A : une vitamine antioxydante

30/10/2018

Les vitamines essentielles comme les vitamines B, C, D, E et K sont des substances organiques qui jouent un rôle fondamental dans le fonctionnement de l’organisme, surtout dans le métabolisme. Quelles sont les principales fonctions de la vitamine A ? Quels sont les aliments contenant le plus de vitamine A ? Une quantité insuffisante dans l’organisme peut-elle avoir des effets néfastes sur la santé ? Quelle est la dose minimale recommandée par les médecins ? Newpharma répond à toutes vos questions sur la vitamine A.

Quels sont les bienfaits de la vitamine A ?

La vitamine A existe sous plusieurs formes telles que le rétinol, le rétinal ou la trétinoïne (acide rétinoïque). Elle est vitale pour tous les êtres humains mais certaines personnes ont en particulièrement besoin : les femmes enceintes, les diabétiques, les personnes âgées, les végétariens et les femmes qui souffrent de troubles des règles (syndrome prémenstruel).

La vitamine A est très antioxydante et permet de :

  • Avoir et conserver une bonne vision

  • Favoriser la croissance des os

  • Favoriser un bon système immunitaire

  • Contribuer à la bonne santé de la peau et des muqueuses.

  • Prévenir la cataracte.

BON A SAVOIR : le bêta-carotène est une molécule indispensable à la formation de vitamine A dans l’organisme.

Où puis-je trouver de la vitamine A ?

Pour faire le plein de vitamine A, il convient de privilégier les aliments riches en bêta-carotène comme les carottes, les tomates, les épinards, les choux, les abricots et les abats (foie de bœuf). Chez les personnes qui présentent une des pathologies citées antérieurement, en particulier les enfants, des compléments alimentaires à base de vitamine A peuvent être prescrits.

Quelles sont les conséquences d’une carence en vitamine A ?

La vitamine A est très importante pour la vision. Une carence augmente le risque de troubles visuels pouvant conduire à la cécité. D’autres troubles peuvent se manifester en cas de manque, notamment des problèmes de peau et des infections respiratoires.

Quels sont les apports recommandés ?

Les besoins journaliers en vitamine A sont exprimés en équivalents rétinol ou en unités internationales. Ils évoluent selon l’âge et le sexe :

  • Jusqu’à 3 ans : 300µg.

  • De 4 à 9 ans : entre 450µg et 600µg

  • De 10 à 15 ans : entre 550µg et 700µg

  • De 16 à 19 ans : entre 600µg et 900µg

  • A l’âge adulte : entre 800µg et 900µg pour les hommes, entre 600µg et 700µg pour les femmes

  • Pour les femmes enceintes : entre 700µg et 800µg

  • Pendant l’allaitement : entre 1.200µg et 1.300µg

Précautions

Un excès de vitamine A pendant la grossesse peut provoquer des malformations fœtales. Chez l’enfant, cet excès peut provoquer un épaississement des os. Chez l’enfant comme chez l’adulte, l’excès peut provoquer des troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhée) ainsi qu’une hépatomégalie (augmentation du volume du foie).

Produits recommandés