1.600.000 clients satisfaits
Accueil > Actus & Conseils > Soins des cheveux > Poux de corps et poux de tête : deux ennemis à combattre

Poux de corps et poux de tête : deux ennemis à combattre

01/08/2019

Les poux sont des parasites que l’on combat au quotidien. Ils provoquent de fortes démangeaisons. En réalité, il existe deux types de poux : le pou de tête et le pou de corps. Si vous souhaitez lutter contre ces ennemis, il est important de bien les connaître. 

Reconnaître l'ennemi

Pour connaître facilement à quelle sorte de pou on a à faire, c’est assez simple. Même s'ils se nourrissent tous les deux du sang de leurs hôtes, provoquent des démangeaisons et qu'ils se ressemblent physiquement, ils ont tout de même un nombre important de différences. 

Pou de tête Pou de corps
Prend ses quartiers dans le cuir chevelu. S'attaque aux zones corporelles mais ne réside pas sur la peau. Il va s'installer dans les coutures et les plis des vêtements.
Peut faire jusqu'à 4 repas par jour et il se multiplie très facilement. La femelle pond jusqu'à 20 oeufs par jour. Peut piquer tout le corps.
Est le plus souvent rencontré. Cause des petits boutons dus aux morsures. Des plaques rouges apparaissent lorsque le corps a subi beaucoup de morsures au même endroit.
Peut entrainer des lésions de grattage. Peut transporter des maladies infectieuses qu'il va transmettre.

Apprécie les milieux humides et chauds, autour de 30°.

Il a une préférence pour les cheveux lisses.

Aime particulièrement les terrains sales.
Se transmet par contact ou via l'échanges d'accessoires. Sa transmission se fait via le prêt de vêtements ou d'humain à humain directement. 

Et le pou de pubis ?

Communément appelé morpion, il réside dans la zone pubienne des hommes. Il est plus petit que ses congénères - autour de 1 à 2mm. Il ne possède que 4 pattes qui lui permettent de s’accrocher aux poils. Plus trapu et plus petit que les poux de tête ou de corps, il est très difficile à repérer. Il provoque une très forte démangeaison permanente complétée de rougeurs et parfois d’enflures. Ces désagréments sont plus intenses la nuit.

Se débarrasser des poux

Aujourd’hui, vous pourrez trouver de très nombreux traitements visant à éliminer les poux de têtes et les lentes afin de stopper la prolifération.

Vous pouvez utiliser des peignes anti-poux associés à des lotions ou shampoings spécifiques. Certains des traitements sont à base de produits naturels n’entraînant pas de résistance des poux et sans risque pour les jeunes utilisateurs.

Peignes à poux:

Traitements qui tuent lentes et poux:

De manière naturelle:

En ce qui concerne les poux de corps, le traitement est plus difficile. Il faut en effet traiter non seulement la personne mais aussi désinfecter ses vêtements, sa literie et le linge de maison en les lavant à une température supérieure à 50°.… Là encore il faut s’occuper des lentes et des poux simultanément pour en être débarrassé.

Pour tuer les poux du pubis, il est conseillé de suivre le traitement anti-poux spécifique proposé par votre médecin. Il vous prescrira des produits à base de perméthrine ou de pyréthrines. Il faut bien souvent répéter l’opération une semaine plus tard pour être totalement débarrassé de ces petites bêtes.

 

 Aline Légipont - Pharmacienne titulaire

Diplomée en sciences pharmaceutiques de l'Université de Liège en 1996 avec grande distinction. Elle est responsable de l'équipe pharmaceutique au sein de Newpharma.

Produits recommandés