1.600.000 clients satisfaits
Accueil > Actus & Conseils > Soins des cheveux > 8 idées reçues sur les poux

8 idées reçues sur les poux

01/08/2019

Les poux sont un véritable fléau pour les enfants. Ces petites bêtes grattent et peuvent envahir les têtes de tout le monde. Cet insecte est de très petite taille, entre 2 et 4mm, et sa nourriture de prédilection est le sang. Généralement de couleur grise ou noire, le pou a la capacité de s’adapter à la couleur de la chevelure de ses victimes. Beaucoup d’idées circulent sur les poux mais qui sont-ils vraiment ? Que savons-nous d’eux ? Quelles sont les fausses idées répandues sur eux ?

1. Oui, les enfants ont plus de chance d’attraper des poux

Ces insectes pour vivre heureux ont besoin d’un terrain chaud, propre et humide. S’ils se trouvent principalement sur les têtes des enfants, c’est tout simplement parce que les enfants passent une bonne partie de leur temps en collectivité (à l’école, à la crèche, à la plaine de jeux). Les poux peuvent alors se déplacer d’une tête à l’autre et s’installer là où ils se sentent bien. 

2. Non, les "têtes à poux" ne sont pas un mythe

Il est juste de penser qu’il existe des "têtes à poux". Cette préférence des poux pour un cuir chevelu spécifique n’est pas encore claire. Néanmoins, certains types de cheveux, principalement les cheveux lisses, peuvent attirer ces petites bêtes plus facilement. Échanger ses bonnets, barrettes et autres éléments posés sur la tête est aussi un facteur du partage. Enfin, les cheveux longs attrapent plus facilement ces parasites puisqu’ils peuvent entrer en contact avec d’autres cheveux.

3. Oui, les poux se reproduisent très vite

Les femelles pondent très facilement dans les chevelures. C’est la raison pour laquelle la prolifération est rapide. La vie du pou commence par le stade de lente. Ressemblant à une pellicule, cette lente ne se retire pas aussi aisément et va rester dans un milieu chaud - entre 29 et 36°. Elle est accrochée par un manchon autour du cheveu. Chaque ponte peut déposer entre 4 et 10 œufs. Une fois adulte, un pou peut vivre entre 1 mois et demi et deux mois sur la tête. En dehors, il ne survit pas plus de deux jours, il doit en effet se nourrir de sang tous les 3 à 4 heures.

4. Non, se laver les cheveux tous les jours n’empêchera pas les poux de s’établir dans votre chevelure

Se laver les cheveux tous les jours n’est en aucun cas une solution pour éviter les poux. Bien au contraire. Le manque d’hygiène n’est pas responsable de l’invasion de ces parasites. Lorsque votre enfant se lave les cheveux, le pou va s’accrocher et il profitera de l’humidité qu’il apprécie, surtout si les cheveux sèchent à l’air libre. La légende veut que les enfants présentant des problèmes d’hygiène soient plus réceptifs. Ce qui est totalement faux. Le pou aime au contraire l’hygiène - même s’il peut vivre partout. Le pou aime autant les cheveux propres que sales, ce qui l’intéresse c’est le cuir chevelu.

5. Non, les poux ne sautent pas et ne savent pas nager

Il existe de nombreuses idées fausses sur ces parasites. Les poux ne sautent pas mais il est vrai qu’ils peuvent aisément voyager d’une tête à l’autre si celles-ci sont en contact.  Pour éviter les poux, il est donc recommandé d’éviter les câlins. Il ne sait également pas nager non plus. La contamination a principalement lieu dans les vestiaires et non dans l’eau.

6. Oui, les poux préfèrent les cheveux des filles

Si les filles sont plus atteintes par les poux, c’est tout simplement dû à leur comportement. Les demoiselles ont en effet tendance à se serrer dans les bras par exemple, ce qui est une chance pour les poux qui vont alors voyager facilement d’une tête à l’autre. Ce n’est en aucun cas dû à une particularité sexuelle. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les adultes sont moins atteints car les embrassades sont moins courantes.

7. Non, les animaux domestiques ne sont pas responsables des invasions de poux

Certains pensent que les animaux domestiques ont un rôle dans la transmission des poux. Il n’en est rien. Le pou qui envahit nos têtes est un pou humain - le Pediculus. Il ne se trouve pas sur les animaux.

8. Oui, il vaut mieux prévenir que guérir

Une fois nos chevelures colonisées, on ne peut réduire ces ennemis qu’avec des traitements adaptés. Il est aussi utile de savoir que le pou de tête ne provoque que des démangeaisons et ne véhicule aucune maladie grave, si ce n’est des lésions de grattage plus ou moins importantes qui pourraient s’infecter sans traitement adapté.  Il reste toutefois important de réagir vite car la femelle pond très rapidement et beaucoup. Pour cela, vous pouvez utiliser un peigne à poux, très efficace mais qui demande du temps. Il agit tant sur les poux que sur les lentes. Différentes méthodes existent pour venir à bout des poux : les traitements anti-poux naturels ou les traitements anti-poux classiques.

 


 La sélection de nos pharmaciens:

Peignes à poux:

Traitements qui tuent lentes et poux:

1) De manière naturelle:

2) Sans insecticide neurotoxique: 

- à base d’huile de silicone ( diméthicone )

- à base d’ huile oligo-décène

 

Aline Légipont - Pharmacienne titulaire

Diplomée en sciences pharmaceutiques de l'Université de Liège en 1996 avec grande distinction. Elle est responsable de l'équipe pharmaceutique au sein de Newpharma.

Produits recommandés