Tout savoir sur le coup de soleil pour mieux s'en protéger

17/04/2018

S'il y a bien un petit bobo que l'on associe à l'été, c'est le coup de soleil. Certes, il guérit généralement en seulement quelques jours mais il peut causer de fortes brûlures ainsi qu'une réelle sensation d'inconfort. On vous dit tout sur les symptômes et les risques liés aux brûlures dues au soleil mais également sur les meilleures astuces pour les traiter rapidement.

 1. Un coup de soleil, c'est quoi ?
 2. Faut-il consulter un médecin ?
 3. Premières reflexes à adopter
 4. Conséquences et risques
 5. Comment prévenir ?

Un coup de soleil, c'est quoi ?

coup de soleil definition

Il s'agit d'une réaction inflammatoire sur la peau causée par l'exposition au soleil. La zone concernée devient rose ou rouge et vous constaterez une nette augmentation de sa sensibilité. En quelques heures apparaissent les premiers symptômes : brûlures, tiraillements voire démangeaisons dans certains cas. L'épiderme devient particulièrement fragile, au point de ne plus supporter, par exemple, les frottements des vêtements ou d'une serviette de plage.

La plupart des brûlures au soleil sont dites de premier degré. Dans le cas des rares brûlures au second degré occasionnées par le soleil, on constate l'apparition de cloques, remplies d'un liquide transparent. Dans les deux cas, ces brûlures sont facilement identifiables. Il vous suffit d'appliquer le bout des doigts sur la zone concernée : si celle-ci devient blanche puis repasse au rose vif dès que la pression diminue, vous avez bien abusé des joies de la plage. Les 48 heures suivant l'exposition au soleil sont les plus douloureuses et la sensation d'inconfort persiste généralement une semaine pour les brûlures au premier degré et jusqu'à deux semaines pour les brûlures au second degré.

Le pelage, le moment où la peau brûlée se détache sous forme de morceaux, survient généralement au bout de trois à cinq jours. Les personnes à la peau claire ainsi que les enfants à l'épiderme très fragile sont plus susceptibles que les autres de souffrir de coups de soleil et doivent donc prendre des dispositions particulières. 

Faut-il consulter un médecin ?

coup de soleil medecinSi vous souffrez d'une brûlure due au soleil de premier ou de second degré, vous pouvez traiter seul ce petit désagrément à l'aide de crèmes achetées en pharmacie ou en parapharmacie mais également de remèdes maison.

Attention toutefois si vous constatez que vous avez d'autres symptômes comme des nausées, des étourdissements, des sensations de vertige ou encore de fortes migraines. Ceci signifie en effet que vous souffrez d'un coup de chaleur ou d'une insolation. Il est alors impératif de consulter au plus vite un professionnel de la santé en vous rendant chez un médecin généraliste ou même directement aux urgences de l'hôpital. Il en va de même si vous souffrez de fortes fièvres dans les 48 heures suivant votre exposition au soleil. Enfin, même plusieurs semaine après votre bon rétablissement, examinez soigneusement votre peau. Si vous remarquez qu'elle a pris une apparence cartonnée, que des suintements apparaissent ou qu'un grain de beauté a changé d'apparence, consultez au plus vite un dermatologue.

Les premiers réflexes à adopter

Si vous constatez que vous avez été brûlé par le soleil :

  • Interrompez immédiatement votre séance de bronzage pour aller vous mettre à l'ombre puis regagnez votre hébergement.
  • Il est impératif de vous hydrater le plus possible, en buvant de grandes quantités d'eau et en prenant un bain ou une douche fraîche.
  • Vous pouvez également prendre un antalgique de type Paracétamol pour calmer la douleur.
  • Appliquez au plus vite sur la peau une crème adaptée, à base de cortisone ou d'aloe vera.
  • Si des cloques apparaissent, évitez de les percer ou même d'y toucher car vous risquez de les infecter. Contentez-vous de les protéger à l'aide de pansements stériles.

Les conséquences et risques à long terme

coup de soleil risques consequencesLa plupart des coups de soleil sont légers. S'ils peuvent occasionner de fortes douleurs pendant quelques jours, ils disparaissent généralement sans laisser de trace. Au bout de deux semaines maximum, ils ne sont plus que des mauvais souvenirs. Toutefois, des cloques peuvent occasionnellement laisser une cicatrice ou des taches brunes, par exemple lorsqu'elles ont été percées. De plus, une exposition prolongée aux UV du soleil va entraîner une destruction des fibres élastiques de la peau. Enfin, c'est bien le risque de mélanome qui doit vous préoccuper si vous vous exposez régulièrement au soleil sans protection. Des coups de soleil sévères à répétition augmentent en effet de façon significative les chances de développer un cancer de la peau. De plus, des brûlures fréquentes au niveau du visage peuvent également entraîner des problèmes ophtalmiques. C'est pour cette raison qu'une bonne paire de lunettes de soleil, portant le label de qualité CE, est impérative pour bronzer en toute sécurité.

Mieux vaut prévenir que guérir

Bien entendu, la meilleure façon d'éviter tous ces désagréments est de préparer convenablement sa peau au soleil. Durant les mois précédant les vacances, on soigne son alimentation et on fait le plein de bêta-carotène et de vitamines grâce aux fruits et légumes mais aussi aux compléments alimentaires et aux gélules solaires. Le jour J, on évite de se mettre au soleil dans l'après-midi, lorsque le soleil est au zénith, et on se tartine généreusement de crème solaire. On prévoit lunettes de soleil, parasol mais aussi chapeau pour se protéger efficacement et éviter les insolations.

Produits recommandés