Comment reconnaître les formes de l'allergie solaire et les traiter ?

Comment reconnaître les formes de l'allergie solaire et les traiter ?

06/05/2024

Depuis 20 ans, l’allergie au soleil touche beaucoup plus de personnes et elle tend à augmenter. Elle se présente sous plusieurs formes et chacune nécessite un traitement spécifique. 

Table des matières

  1. Les différentes formes
  2. Symptômes
  3. Causes
  4. Traitements
  5. Quelques alliés de plus

Les différentes formes de l’allergie solaire ou de réactions excessives au soleil

L’urticaire solaire, la lucite solaire bénigne, la lucite polymorphe, et la photosensibilisation constituent les formes que peut prendre une réaction excessive au soleil. Le diagnostic d'une telle réaction exige un examen de la peau par un médecin ou un dermatologue. Si nécessaire, un phototest (émission de faibles rayons ultraviolets pour tester la réaction de la peau sur une petite zone du corps) sera effectué. 

Les symptômes pour les identifier

1. L'urticaire de type solaire

L’apparition de plaques rouges légèrement gonflées, accompagnées de démangeaisons, est le principal symptôme de cette allergie au soleil. Aussi appelée « photodermatose », cette réaction allergique se déclenche dès l’exposition au soleil et diminue jusqu’à disparaître complètement, dès que vous vous placez à l’ombre. Il en existe une autre forme, appelée la « dermite des prés », qui s’installe au contact de certaines plantes qui ont été exposées aux rayons solaires.

2. La lucite estivale ou lucite solaire bénigne

On l’identifie par la présence de papules rouges de petite taille – auxquelles peuvent s’ajouter de vives démangeaisons – sur les mains, le cou, les bras ainsi que le décolleté. La lucite estivale touche particulièrement les femmes de 20 à 35 ans. Ce problème allergique peut récidiver pendant plusieurs années dans le cas d’une personne qui s’expose, pour de longues périodes, au soleil. La lucite bénigne dure entre 5 et 15 jours.

3. La lucite de type polymorphe

Cette forme d’allergie solaire est la plus rapidement réactive : elle apparaît dans les 12 à 24 heures après une exposition au soleil; elle se manifeste souvent au début du printemps. L’apparition de petites papules rouges (de type « bouton de soleil ») et/ou de plaques, ainsi que des démangeaisons, en sont les caractéristiques. Cette allergie peut affecter le corps en entier, même le visage. Elle doit être traitée rapidement au risque de devenir plus grave, voire chronique.

4. La photosensibilisation 

Il s’agit d’une réaction intense de la peau lorsque l’action du soleil s’associe à la prise de certains médicaments par voie orale ou externe et de certains compléments alimentaires. Elle peut produire des taches brunâtres sur les parties du corps qui ont été exposées. Certains produits réagissent aux rayons solaires et deviennent toxiques pour la peau : il peut s’agir d’antidépresseurs, d’antihistaminiques, de bétabloquants, d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens, de médicaments pour contrer le diabète, pour traiter l’acné ainsi que des antibiotiques. Il a été noté que certaines huiles essentielles, cosmétiques ou parfums pouvaient également provoquer cette réaction. On trouve généralement sur l’emballage de ces produits un symbole constitué d’un petit triangle rouge au centre duquel apparaissent un nuage et un soleil. 

5. L’érythème solaire ou coup de soleil 

C'est la plus courante des réactions de la peau à l’exposition solaire, même si elle ne fait pas vraiment partie des allergies. Par ailleurs, la présence de coups de soleil fragilise la peau, la rendant ainsi plus vulnérable aux UVA. L’application de protection solaire adéquate selon le phototype s’avère donc essentielle.

Les causes les plus courantes 

Une longue et répétitive exposition au soleil constitue le principal déclencheur des allergies solaires, surtout en raison de la présence d’UVA. Pour limiter les risques de réaction allergique, il est toujours préférable de s’exposer graduellement au soleil et d’éviter de le faire entre 12 et 16 heures (moment où l’indice UV est le plus élevé). Il est recommandé d’appliquer la protection solaire toutes les 2 heures; particulièrement un produit photoprotecteur comportant un ingrédient antiradicalaire (antioxydant) parmi ses composants.

Bon à savoirLes crèmes solaires peuvent être efficaces contre les allergies solaires en raison de leur action contre les UVA et les UVB. Elles permettent aussi de protéger la peau contre le vieillissement prématuré et l’apparition de cancer cutané. La meilleure solution pour lutter contre les allergies solaires est évidemment de ne pas s’exposer, de porter un chapeau à larges bords et des vêtements couvrants pour empêcher au maximum les rayonnements de passer à travers le tissu. 

Les traitements généralement prescrits 

Si vous êtes doté d’une peau réactive aux rayons solaires, un traitement peut vous être prescrit, de manière préventive, par votre médecin. Autre solution possible, des traitements de photothérapie, effectués chez un dermatologue, peuvent graduellement habituer votre peau sensible aux rayons du soleil. Lorsque l’allergie solaire et ses symptômes se sont vraiment installés, un traitement à la cortisone peut être prescrit par votre médecin. La crème à la cortisone, en particulier, soulage les démangeaisons et aide à réduire l’intensité des éruptions cutanées. Évitez cependant l’usage des produits disponibles dans les grandes surfaces, sensés soulager les allergies au soleil; tout comme les recettes de grand-mère, bien intentionnées, mais non suffisamment efficaces pour traiter des allergies solaires. Par exemple, l’application de gel d’aloès, qui aide à rafraîchir la peau temporairement, mais ne peut traiter efficacement une allergie au soleil. 

Quelques alliés de plus

Il existe des crèmes et des capsules à base de bêtacarotène et de complexes antioxydants pour renforcer les défenses de votre peau aux UVA ET UVB. Vous pouvez aussi vous couvrir d‘un t-shirt bloquant les UV lors de vos baignades. Assurez-vous de vous procurer une crème solaire à large spectre adaptée à votre phototype et d’appliquer un soin après-soleil. Faites aussi la part belle aux aliments riches en caroténoïdes et antioxydants, car ils protègent la peau exposée à la lumière. Il s’agit principalement des fruits et des légumes dont les carottes, les abricots, les tomates, le maïs, la pastèque et les épinards. Le saumon et les crevettes, font également partie des aliments intéressants. Si votre peau est facilement réactive, utilisez des produits de soins doux et sans parfum et, idéalement, des cosmétiques ne comportant que des ingrédients naturels. 

Si vous remarquez des boutons rouges ou des plaques sur une large zone du corps, il est recommandé de consulter rapidement votre médecin ou votre dermatologue. Sinon le problème pourrait s’aggraver.

Produits recommandés