> > > 7 règles d’or pour un entrainement efficace

7 règles d’or pour un entrainement efficace

02/10/2017

Un effort physique intense requiert de la préparation. Il y a des principes de base à respecter afin de maximiser au mieux son entrainement pour avoir des résultats visibles.

1. Cibler

Avant de se lancer dans une nouvelle routine sportive, il faut d’abord cibler ses objectifs en fonction de ses capacités physiques. Se tuer à l’effort ne servirait à rien et ferait plus de mal qu’autre chose. Pour une personne pratiquant la course une fois par semaine pendant 45 minutes par exemple, la première étape d’un effort inhabituel est de fixer un objectif de 10 kilomètres maximum et d’augmenter la distance au fur et à mesure des entrainements.

2. Se faire conseiller

Lorsqu’on débute une activité sportive, il est recommandé de se faire conseiller au préalable par un spécialiste. Un médecin du sport ou un coach pourra faire prendre conscience des limites et des forces de chacun, ce qui permettra de travailler son physique de manière optimale.

3. Respecter les principes de base

Respecter certains principes de base lors d’un entrainement comme boire beaucoup d’eau, soulever des poids adaptés, ne pas faire plus que ce que l’on ne peut, permet de rester motiver et de voir plus rapidement les résultats de nos efforts.

4. Ne pas se presser

Sur le même principe que le point précédent, la charge doit augmenter au fil des entrainements. Il vaut mieux commencer par des séances faciles en volume et en intensité et augmenter petit à petit par la suite.

5. Être spécifique

« On n’améliore que ce que l’on entraîne ». Si on a un objectif final bien précis, comme un marathon par exemple, il est important de s’entraîner en vue de cet objectif. Il faudra donc enchaîner des séances de course de plus en plus longues afin d’être prêt le jour J.

6. Surcharger

De temps à autres, il ne faut pas hésiter à stimuler l’organisme en réalisant des séances inhabituelles. Si un entraînement devient trop facile, l’intensité doit être augmentée.

7. Alterner entraînement et récupération

L’organisme est conditionné au respect de cette règle. S’accorder des moments de récupérations n’impactera en rien les résultats acquis. Cette alternance peut soit se faire à l’échelle de la semaine (repos en début et milieu de semaine) soit à l’échelle du mois (une semaine de repos toutes les 4 semaines).

Produits recommandés